Formation au storytelling, la narration comme outil marketing

Définition du storytelling

Une campagne marketing réussie repose en partie sur le storytelling. L’art de raconter une histoire permet aux marques de mettre en  valeur leur produit, leur service et leur image. C’est un processus créatif qui nécessite de nombreuses compétences ; rédaction, visuel, parfois sonore, le storytelling en marketing vise à créer une relation particulière entre le client et l’entreprise. En racontant quelque chose, on donne à son produit  une nouvelle dimension.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Quand vous achetez une paire de chaussure Nike, vous achetez bien plus. Vous faites l’acquisition d’un produit qui va vous permettre de dépasser vos limites. Ce principe est très répandu parmi les marques de sport. On peut citer notamment la marque Addidas avec son slogan “Impossible is nothing”. On appelle cela le brand storytelling.

Ce qui va nous intéresser aujourd’hui, c’est le storytelling comme levier marketing.

L’objectif est de mettre en place une histoire derrière le produit.

Plutôt que de mettre en avant les habituels arguments sur le bienfait de tel ou tel produit pour le consommateur, le storyteller cherche à influer une “substance” en le mettant au centre d’une histoire.

Cette narration peut couvrir plus aspects comme :

le produit en lui-même : Par exemple, le chocolat que vous vendez est le fruit d’un savoir-faire familial qui se transmet de génération en génération.

 

Plutôt que de vanter le goût et la texture de votre chocolat, vous allez raconter son histoire, insister sur le processus de fabrication artisanale et familial, mettre en avant la qualité des ingrédients utilisés dans le processus de fabrication, etc.

Le créateur/développeur du produit : Si vous vendez un service, par exemple, il est peut être intéressant de concenter le storytelling sur votre histoire personnelle.

Un exemple extrême, c’est celui des coachs en développement personnel qui mettent toujours en avant un épisode douloureux de leur vie et comment ils ont réussi à passer outre cette épreuve pour en être là aujourd’hui.

Raconter une histoire permet d’établir une relation plus forte avec le client et pourquoi pas dans certains s’assurer de sa fidélité. Cela permet aussi d’avoir un engagement plus fort de sa part : il parlera plus facilement à son entourage d’un produit avec une histoire forte voire intéressante.

Voici quelques conseils pour démarrer s’initier au storytelling et améliorer ses compétences de narration.

1 . Attiser la curiosité !

Pour avoir toute l’attention de votre lecteur, vous devez commencer par l’intéresser. Vous pouvez lui poser une question ou déclarer quelque chose d’étonnant : “Savez-vous que vous pouviez changer votre vie du jour au lendemain ?” ou “On vous toujours dit que voyager coûtait cher…Nous vous prouvons le contraire”.

Ce type d’accroche serve à capter l’attention de votre lecteur qui voit sa curiosité piquée au vif et décide d’en savoir plus…donc de parcourir votre contenu. L’idée peut parfois être un peu extrême, voire provocante.

Vous pouvez même en jouer avec quelque chose de décalé comme “Vous aimeriez devenir riche ? Nous aussi. Et sinon, vous aimez vestes en cuir ?”

L’objectif est de sortir des sentiers battus et d’opter pour une approche plus originale qui vous démarquera de la concurrence.

2. Jouer sur les sensations

Ce n’est pas forcément possible pour toutes les thématiques ou tous les produits mais agencer votre communication narrative autour d’un contenu multi-forme si c’est possible. Utilisez du texte bien-sûr mais aussi des images, du son, de la vidéo. Le but est de créer un environnement créatif qui provoque plusieurs sensations différentes chez votre lecteur.

Concernant le texte, faites en sorte de provoquer des réactions chez votre internaute. Si vous racontez votre parcours, insistez sur les points douloureux et joyeux, amenez votre lecteur à ressentir ce que vous avez ressenti ce jour-là. La lecture ne doit pas être neutre mais au contraire impliquer celui qui vous lit. C’est grâce à ce processus que vous pouvez gagner davantage sa confiance : en partageant des souvenirs forts, vous établirez une relation plus profonde qu’une simple relation commerciale.

3. Satisfaire le besoin de l’utilisateur

Dans la présentation de votre produit (ou service), vous devez absolument mettre en avant un problème, un besoin, un conflit qui va être résolu par votre produit. Pour deux raisons : Cela va renforcer la nécessité de votre produit et aussi montrer à votre lecteur que vous comprenez parfaitement ses besoins.

Et si vous êtes en mesure de comprendre ses besoins, vous savez sans doute y répondre. Si vous approchez la situation du point de vue du créateur/développeur uniquement, votre ne discours ne touchera pas votre cible. Montrez que vous êtes parfaitement au fait des difficultés qu’il rencontre et démontrez pourquoi et comment votre produit saura répondre à toutes ses attentes.

4. Manier l’art de l’exagération à la perfection

Imaginez un récit où une personne en difficulté financière réalise son rêve et parvient à créer une entreprise qui lui rapporte plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois.

Les histoires avec des ascenseurs émotionnels forts sont plus susceptibles de marquer vos lecteurs. Utiliser des situations extrêmes, parfois clichés, permet d’ancrer plus durablement et efficacement son discours dans l’esprit du lecteur.

C’est néanmoins un procédé qu’il faut savoir manier avec précaution. Si l’exagération est peu crédible, le lecteur aura vite fait de sortir du récit, chose que vous voulez absolument éviter.

5. La nécessité de votre produit

Pour mettre en valeur votre produit, vous devez souligner le problème de l’utilisateur. Ensuite, vous devez démontrer en quoi votre offre peut répondre au besoin/résoudre le problème. Un autre point essentiel : Décrire un scénario dans lequel votre lecteur n’achète pas votre produit. Une sorte de scénario catastrophe. 

Par exemple, si vous vendez une méthode express pour apprendre l’anglais, le scénario alternatif expliquerait à l’internaute qu’il n’arrivera jamais à avoir un bon niveau de langue à cause de son manque de motivation ou de temps, etc. Votre produit doit se présenter comme une formidable opportunité qu’il faut saisir sinon c’est prendre le risque d’amplifier son problème…

Si je souhaite apprendre l’anglais et que je passe à coté de votre produit, j’entrave mes chances de réussites, voilà l’idée que se doit d’exprimer votre page de vente ! 

6. Vous êtes le sauveur

En tant qu’entreprise, vous devez incarner la personne qui va résoudre le problème de votre utilisateur. Il faut savoir mettre en avant votre  nom de marque ou votre personne de manière assez subtile afin que le lecteur vous identifie comme une partie de la solution. Ce n’est pas seulement votre produit qui va l’aider mais aussi votre expertise et votre savoir-faire !

Le potentiel client doit se sentir accompagner et se dire qu’il se trouve entre de bonnes mains. Dans certains cas, un bon produit ne suffit pas toujours, il faut aussi que le suivi soit irréprochable. Montrez à votre client que vous serez là pour l’aider, le conseiller, répondre à ses questions par rapport à l’utilisation de votre offre, etc. 

Générer du trafic pour son site !

Un guide d'une vingtaine de pages pour apprendre à générer du trafic vers son site internet !

Inscription reçue, à bientôt ! : )

Reçois le guide gratuit pour générer du trafic !

 

Un guide gratuit d'une vingtaine de pages qui présente une multitude de techniques pour générer du trafic !

Bien reçu, vous êtes inscrit(e) !

Share This